Handicap : STOP aux idées reçues !

Une personne handicapée ne peut occuper que certains postes dans l'entreprise

FAUX !  
Il n’y a pas de correspondance type entre les handicaps et les postes de travail. N’importe quel handicap peut être compatible avec n’importe quel poste de travail. Le handicap s’apprécie par rapport à un poste de travail donné dans une entreprise donnée et à un moment donné.
L’adéquation entre l’état de santé du salarié et le poste de travail est évaluée par le médecin du travail lors des visites médicales, ce qui donne lieu à une fiche d’aptitude. Cela signifie que deux personnes ayant le même problème de santé n’auront pas forcément la même "aptitude" à occuper tel ou tel poste, indépendamment des compétences attendues.

Une personne handicapée coûte cher, car il va falloir aménager son poste de travail

PAS SI SUR !
En effet, selon l'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (Agefiph), seuls 15% des embauches de personnes handicapées nécessitent un aménagement de poste de travail.

Une personne handicapée est plus absente

FAUX !
Leur taux d'absentéisme est inférieur à celui des personnes valides. 69% des employeurs interrogés estiment qu'ils ne sont pas plus souvent absents que les autres salariés (source Agefiph 2005)

Les personnes handicapées sont moins performante que les autres

FAUX !
D'après un sondage Harris Interactive pour l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt) de novembre 2009, 65% des personnes interrogées estiment que l'intégration d'une personne handicapée n'a pas de répercussions négatives sur la charge de travail du reste de l'équipe ».

Une personne handicapée aura du mal à s'intégrer dans l'équipe

FAUX !
88% des salariés qui travaillent avec des personnes handicapées trouvent qu'il est facile de travailler avec elles. La moitié d'entre eux estiment même que ces dernières ont été bien intégrées (sondage Adia / Ifop 2009).

Un travailleur handicapé résiste moins bien à la pression que les autres

NI PLUS NI MOINS !
En fait, il résiste ni mieux ni moins bien à la pression que les autres. Comme les personnes valides, ils sont tributaires des mêmes conditions de travail que leurs collègues. Par ailleurs, certains travailleurs handicapés font preuve d'une grande énergie et ténacité dans leur parcours professionnel et personnel afin de relever des défis et franchir des difficultés.